Léman

Léman

Léman

Le Léman: un suivi ancien, ciblé sur la dynamique des nutriments, du plancton et de la charge en phosphore (responsable scientifique : O. Anneville, CR INRAE)

Le Léman fait l'objet d'un suivi continu et international qui s'est structuré à partir de la fin des années 50s, en réponse à la pollution grandissante des eaux due à l’anthropisation du bassin versant. Au fil des années et avec de nouvelles possibilités analytiques, le nombre de paramètres mesurés et analysés a augmenté. A la chimie classique et à l’étude du plancton (phyto et zoo) s’ajoutent les micropolluants (réalisés par des laboratoires suisses), les compartiments microbiens, etc. La zone d’étude s’élargit, avec des mesures sur le bassin versant (suivi de la Dranse) et une attention particulière au fond du lac, siège du phénomène de re-largage du phosphore. Ce suivi est réalisé pour une large part par l’UMR CARRTEL (suivi chimique et biologique de la principale station de mesure SHL2), au bénéfice et sous l’égide de la CIPEL (Commission Internationale pour la de Protection des Eaux du Léman). Chaque année un rapport complet est publié.

Carte d'identité du lac Léman

la fiche compléte du Léman sur le site de la CIPEL

Léman, copyright INRA,  A.Villeneuve

Etat trophique

mésotrophe

Localisation (position géographique moyenne)

46° 27′ Nord 6° 32′ Est 

longueur  (de son axe)

72.3 Km

largeur maximale

13.8 km

surface

580.1 km2

Altitude moyenne du plan d'eau (1930-1999)

372.05 m

profondeur moyenne

152.7 m

profondeur maximale

309 m

Volume moyen d’eau douce

89 milliard de m3 soit 89 km3

Temps moyen de séjour théorique des eaux

11.4 ans

Date de modification : 28 juin 2023 | Date de création : 06 mai 2014 | Rédaction : ID / DB